Thème d'arbre
Les beaux jours
Thème d'arbre
La clairière
Thème de paysage : l'abstraction lyrique
Janvier

Vos coloris sont-ils définis avant d’aborder une toile, où vous laissez-vous porter par votre intuition ?

Mes coloris ne sont jamais définis, je joue avec ceux-ci en regroupant les tons qui procurent profondeur et force à la peinture.

Quels sont vos premiers souvenirs de peinture lorsque vous étiez enfant ?

Ayant passé toute mon enfance dans le Vexin, j’étais attirée par les paysages colorés de Gauguin que je retrouvais parfois à la campagne. Très jeune j’aimais dessiner les arbres et la végétation. Les ciels changeants et la lumière subtile de la campagne me fascinaient déjà.

Le peintre Vargas m’initia à l’aquarelle par laquelle je fus séduite par les effets sensuels que procure cette technique. Emil Nolde fût un guide pendant ces années d’apprentissage.

Certains artistes vous ont-ils marqués ?

Van Gogh, Cézanne, Odilon Redon, Soutine, Emil Nolde, Zao Wou-ki etc…

Quelle est la motivation pour une toile ? Avez-vous un sujet en tête avant de l’aborder ?

Je peins pour la beauté du regard. Le plaisir de vivre se confond pour moi avec le plaisir de peindre. J’aborde cette nature que je contemple comme on traverse un paysage, éprise de couleurs et de liberté.

C’est en jouant avec les matières, les formes et les couleurs que la création s’élabore.

Envisagez-vous un thème ou une approche sérielle pour une exposition ?

Mon travail est centré sur la thématique du paysage, arbres, végétation, ciel et eau. Très souvent l’idée de série me fait progresser dans ma peinture. Par exemple, un même thème aux différentes heures de la journée ou les quatre saisons.

Thème d'eaux
Horizon des brumes
Thème d'eaux
L’envol
Vos atmosphères suggèrent des paysages qui pourtant ne sont pas dessinés au sens académique du terme mais sont pourtant bien présents tout en suggestion ?

On ne peint jamais ce que l’on voit, on peint des vibrations reçues, des formes se construisent par la couleur, les arbres ont des regards humains, des pierres comme des visages.

L’idée de passage m’a toujours préoccupée. J’exprime un monde élargi en une gestuelle lyrique.  J’obtiens des arrangements de lignes et de couleurs, des symphonies, des harmonies ne représentant rien d’absolument réel. C’est une peinture intimiste.      

Parlez-nous de votre technique ?

Les différentes textures du papier me séduisent, souvent je maroufle mes toiles de papier kraft ou papier de soie. J’obtiens une texture sur ma toile avant de peindre, que ce soit à la peinture à l’huile, au pastel gras, brou de noix etc…

Thème de paysage : l'abstraction lyrique
Composition
Thème de paysage : l'abstraction lyrique
Composition II
Thème de paysage : l'abstraction lyrique
Composition III
 
Votre approche est sensuelle, harmonieuse et notamment dans le choix de vos couleurs. C’est une expression très poétique que vous souhaitez partager ? Êtes-vous satisfaite du résultat ou connaissez-vous des frustrations ?

Ma peinture est instinctive et gestuelle, la texture sensuelle de la peinture à l’huile m’entraine dans cette nature imaginaire où je suggère l’espace, je cherche un rythme où toutes les émotions fusionnent.

Les titres de certaines compositions relèvent d’une poésie simple et mystérieuse.

Quels sont vos intérêts en dehors de la peinture. Vous intéressez-vous aussi à la sculpture, la musique, l’écriture ou toute autres formes d’expression ?

Autant que possible, je visite les grandes rétrospectives d’artistes. C’est très stimulant ! je puise une énergie qui m’inspire.

La musique comme la danse me transportent dans un univers d’émerveillement.

Enfant, je jouais du piano, je me sens proche du langage musical qui est une source d’inspiration pour ma peinture. Jazz, classique, opéra… La Tosca de Puccini.

L’écriture me passionne, les mystères de l’alphabet et ses origines où je puise la ligne qui structure ma peinture.

Le cinéma aussi est pour moi une source d’inspiration, notamment le cinéma d’Almodovar lorsqu’il s’inspire d’Hitchcock et pour son travail sur la couleur et le désir.

Votre prochaine exposition aura lieu bientôt ? Comment se construit votre relation avec les galeries ?

Tous les évènements et projets reportés, il est difficile de se prononcer.

Ma relation avec les galeries passe par de forts échanges sur l’art. L’amitié artistique et la confiance s’installent pour travailler en bonne harmonie.

Interview réalisée par Pierre CORNUEL

Back to top